Baskets adidas Campus

Trier par
Filtres Réinitialiser
Genres

Prix

Pointures

Couleurs

L’histoire de l’Adidas campus remonte aussi loin que celle des débuts de la marque. Pour la connaître, il est nécessaire de retourner dans les années 1960, là où tout a commencé. C’est effectivement au cours de cette décennie que l’équipementier Adidas a créé ses modèles les plus phares de sa collection. Il s’agit principalement de la Stan Smith mise en vente en 1964, de la Gazelle vendue en 1968 et de la Superstar sortie en 1969.

Au cours de cette décennie, la marque faisait également l’un de ses modèles phares, même s’il n’était pas encore connu pour être un modèle incontournable à cette époque. Il s’agit de l’Adidas campus sorti en 1970. Ce modèle a vu le jour à une époque où les baskets faisaient leur entrée dans le monde du sport. Elles essayaient tant bien que mal de se faire une place de choix dans le cœur des équipes de NBA en général, mais aussi de leur public. Pour gagner le marché à l’époque, la marque va sortir la Superstar en 1969, un modèle défini par une tige basse ou haute en cuir souple et avec un renfort protecteur situé à l’avant de la paire sous forme de coquillage. Mais cette paire va peiner à convaincre les équipes de la NBA, car dans la même époque PUMA faisait sortir son fameux modèle la Suède. Celle-ci demeure une sortie culte grâce à son empeigne en cuir suédé et sa semelle en caoutchouc. C’est alors que la marque Adidas eut l’idée de concevoir un nouveau modèle qui va contrecarrer la Suède mise en vente par PUMA. C’est dans cet esprit de compétition qu’est apparue l’Adidas campus en 1970.

Une Adidas loin des terrains de professionnels
Lancée en 1970, l’Adidas campus bénéficiait d’une belle composition. On y retrouve ainsi une empeigne en suède exactement comme celle de la Superstar. De chaque côté des baskets se trouvaient les perforations représentant les trois bandes de la marque. Sur le haut du talon se lisait la « Trefoil », le logo Originals d’Adidas. Toutefois, à sa sortie en 1970, l’Adidas campus qui s’appelait initialement « The Tournament », n’avait pas vraiment provoqué l’enthousiasme des équipes, encore moins du grand public. Son émancipation va se faire dans un autre univers, à l’abri de tous les regards. Ce modèle va se faire oublier pendant près de 10 ans après sa sortie avant de revenir sur le devant de la scène. Mais ce retour ne s’est pas fait dans le monde des sports, mais bien dans celui de la rue, du hip-hop et du skateboard.

A cette époque, le breakdance faisait son apparition. Les jeunes avaient besoin d’adopter un nouveau style vestimentaire plus light qui leur permettait de danser librement. Ils voulaient des habits, des pantalons qui offraient une belle résistance, mais aussi et surtout des chaussures de qualité. Ils vont alors se tourner vers les produits destinés initialement au sport. Parmi les modèles les plus convoités, la Campus était en tête de la liste. Elle séduisait par son côté robuste et le confort qu’elle procure. En 1987, le succès du modèle amena la marque à produire une réédition ; elle portera le nom de Campus 2. Mais l’Adidas campus a atteint le point culminant de notoriété, lorsque les Beastie Boys s’affichaient avec une paire de campus sur leur album « Check your heard ».

La Campus a ainsi conquis les cœurs de plus d’un dans l’univers du rap, mais elle entrait aussi dans celui du skateboard. Cette paire était résistante et très souple pour une aisance de manipulation. Il était plus simple aux jeunes de rouler du skate avec cette paire à leurs pieds.
 

Inscrivez-vous à notre newsletter