Baskets Nike Air Huarache

Trier par
Filtres Réinitialiser
Genres

Prix

Pointures

Couleurs

Les versions de sneakers crées par Nike se suivent, et ne se ressemblent pas nécessairement. Cette année-là, en 1991, le designer Tinker Hatfeld, qui travaille avec Nike depuis déjà une dizaine d'années, a l'idée d'inventer une nouvelle basket assez futuriste, en s'inspirant très fortement des bottes en néoprène qu'utilisent les skieurs nautiques. Il avait remarqué comment ses propres chevilles étaient bien maintenues par les bottes qu'il portait pour pratiquer la discipline, et il eut l'idée de créer une chaussure reprenant ce principe ! Pour lui, la forme arrière ressemblera également à une sandale. Il décide donc d'utiliser le mot Huarache, qui signifie sandale en langue espagnole, pour nommer ce nouveau modèle. La Nike Air Huarache est en train de voir le jour !

Nike Air Huarache, un design et une légèreté inédits !
Cette chaussure que Tinker Hatfeld veut très légère, voit donc le jour dans sa tête, et très vite, il se met au travail, pour créer ces sneakers tels qu'il les imagine. Côté conception, cette basket dédiée au running comprend un chausson de néoprène (comme les bottes de ski nautique). Pour que le pied soit parfaitement confortable, il faut aussi un peu d'élasthanne.

Ces matériaux étant très légers, on sait dès lors que la chaussure sera parmi les moins lourdes existantes sur le marché. Le sneaker s'enfile à la manière d'une chaussette, et présente une semelle épaisse intégrant la technologie Air spécifique (ici, Air-Sole), qui permet un excellent amorti à la pose du pied au sol.

Mais le chausson de néoprène doit aussi être maintenu dans la chaussure, on lui ajoute donc une bande de caoutchouc noir qui débute à la moitié du pied, et fait le tour du talon. De cette manière, le pied est correctement maintenu, et l'ensemble de la chaussure est stable.
Pour terminer ce sneaker "original" par sa forme pour l'époque, du cuir vient compléter les zones avant et côtés, pour bien protéger le pied. L'aération du sneaker provient des trous le long des œillets de lacets, et de la partie située juste en dessous. En revanche, la marque n'a pas de place sur la chaussure pour apposer le Swoosh de Nike ! Ce modèle n'en aura donc pas.

En 1991, Nike n'est pas persuadé que son dernier modèle aura du succès. En effet, la partie noire qui vient enserrer la cheville a une forme particulière, un peu spéciale, qui peut très bien ne pas plaire du tout !
Et pourtant, lors du Marathon de New York qui a lieu la même année, les coureurs aiment ces nouveaux sneakers. Les 5000 paires présentes sur le stand trouvent acheteur en 3 jours à peine ! Nike décide de produire, après un tel succès, une quantité bien plus importante (25 000 paires), qui va aussi très bien se vendre avant que l'année en cours de se termine !

A partir de ce moment-là, on décide de décliner le modèle pour plaire au plus grand nombre.

Sortent ainsi, dans les années qui suivent:

La Nike Air Trainer Huarache (pour le cross et le training) qui possède un scratch imposant ainsi que la Nike Air Flight Huarache (pour les basketteurs) en 1992
l 'année 1993 voit sortir sur le marché la Nike Air Huarache Light International et l'autre version "Plus"
enfin, c'est en 1994 que la Nike Air Huarache Racer fait son apparition.
Aujourd'hui, ces modèles, remis au goût du jour, sont réservés au Sportwear.Les fans de running peuvent donc se tourner, par exemple, vers les sneakers Nike Air Vapormax, pour pratiquer en tout confort. Ce modèle offre en effet un amorti tout en réactivité, et léger, idéal pour la discipline !

 

Inscrivez-vous à notre newsletter