Baskets Nike Air Presto

Trier par
Filtres Réinitialiser
Genres

Prix

Pointures

Couleurs

Populaire et très appréciée par les amoureux de la marque, la Nike Air Presto est un modèle avec une histoire propre à elle. Celle-ci remonte bien au-delà de l’année 2000 à laquelle le modèle est sorti. Elle a été créée par Tobie Hatfield, le petit frère de Tinker Hatfield concepteur des modèles Air Max et Air Huarache. Pour mieux connaître le modèle Air Presto, il faut remonter bien loin, au début des années 1990. C’est à cette époque que remontent les premières traces de cette paire de Nike. À cette date, la marque au Swoosh faisait appel à plusieurs designers pour l’exécution du projet Alpha. Parmi les designers qui répondaient à l’appel, l’on distingue principalement Kevin Hoffer, Richard Clarke, Bob Mervar et enfin Tobie Hatfield. Ce projet avait pour but de préparer le futur des chaussures de la marque et bien particulièrement sur le point de la technologie. C‘est ainsi que 6 paires ont vu le jour des travaux et des recherches effectués par les designers. Il s’agit de la Zoom Seismic, de la Zoom Citizen, de la Shox R4, de la Chapuka, de la Kukini et de la Flightposite.

La Nike Air Presto : un modèle qui a su trouver sa place auprès les consommateurs
La Air Presto ne fait pas partie des modèles mis en place dans le cadre de l’Alpha Project, mais elle va s’en inspirer. C’est ainsi que dès 1996, Tobie Hatfield va tenir compte de ses expériences acquises dans le projet Alpha pour imaginer la première paire Presto. Cette paire devait répondre aux besoins des coureurs en matière de confort tout en s’assurant que leurs pieds soient en parfaite harmonie avec les chaussures. Pour obtenir un tel résultat en matière de confort, le designer va tout simplement créer une ouverture en forme de V à la hauteur de cheville ; c’est le système « V-notch » qui venait de naître.

Le designer Hatfield va devoir redéfinir le nommage des tailles de la paire. En raison de la facilité avec laquelle les chaussures s’enfilaient, il va adopter la grille de taille variant entre XXS et XXL, un peu comme celle utilisée dans l’univers du textile. Mais avant l’apparition de la version finale de l’Air Presto comme on la connaît de nos jours, deux modèles vont naître. Ces deux modèles sont tous deux dotés de la technologie V-notch. La Nike Air Gauntlet va ainsi voir le jour en 1998. Elle avait une empeigne avec une maille en stretch.

La maille était dotée d’un clip de talon en acier à ressort. En 1999, la marque va sortir la Nike Air Zoom Drive qui était également dotée d’une empeigne en stretch. L’intérieur cette paire n’avait pas de coutures et l’empeigne était équipée d’une encolure un peu plus traditionnelle.

En 2000, la Nike Air Presto va faire son entrée. Le design définitif de ce modèle est inspiré de celui de l’ordinateur de la marque Apple sorti en 1998, l’iMac G3. Cet outil informatique disposait d’une coque transparente composée d’un plastique avec plusieurs coloris comme déclinaisons. La nouvelle paire de Nike est fabriquée avec du néoprène, une matière qui offre un excellent confort aux pieds. Pour rendre la paire beaucoup plus respirante, le designer la dotait d’une tige fabriquée dans une maille utilisée dans le domaine de la médecine pour réduire l’effet de la chaleur. De plus, elle intègre une unité d’air, une semelle extérieure avec des rainures verticales et horizontales et des d’une semelle intermédiaire en phylon. Sous le talon de la paire, on peut remarquer la présence de 5 points ; ces derniers rappellent que ces baskets sont un héritage de l’Alpha Project

Inscrivez-vous à notre newsletter